1 2 3 4 5

Dispositifs médicaux

La veille scientifique mise en place au sein de l’ANSM permet de suivre l’utilisation des nanotechnologies dans les dispositifs médicaux : encore limitée  elle concerne principalement des dispositifs en développement, donc non commercialisés.
Comme pour les médicaments, les objectifs recherchés sont  :

  • d’augmenter les performances (cas d’un ciment orthopédique contenant des nanoparticules d’hydroxyapatite permettant d’accélérer l’intégration osseuse)
  • de limiter la survenue d’événements indésirables (cas des pansements contenant des nanoparticules d’argent pour éviter la survenue d’infections)

En  l'état actuel des connaissances et des outils disponibles il est toutefois délicat d'évaluer les nouveaux risques potentiels.
L'ANSM considère donc que l'utilisation des propriétés nanoparticulaires dans les dispositifs médicaux n'est justifiée que si elle apporte un bénéfice significatif par rapport à une approche plus classique.  Elle  publie des recommandations pour l’évaluation des dispositifs médicaux contenant des nanomatériaux.

Lire aussi
1 2 3 4 5