1 2 3 4 5

Produits cosmétiques

Aucun bénéfice thérapeutique n’est attendu des produits cosmétiques, contrairement aux médicaments et  dispositifs médicaux.  Le responsable de la mise sur le marché d'un produit cosmétique doit obligatoirement s’assurer de son innocuité, que celui-ci comporte ou non des nanomatériaux.

Le dioxyde de titane sous forme nanoparticulaire est un des nanomatériaux les plus utilisés dans les produits cosmétiques actuellement
Il figure à l’annexe VII de la directive cosmétique 76/768/CEE, c’est-à-dire sur la liste des filtres UV que peuvent contenir les produits cosmétiques, avec une restriction d’utilisation à un maximum de 25 %.

Il est important de noter que l’oxyde de zinc n’est pas inclus à l’annexe VII,  et ne peut donc pas être utilisé dans les produits cosmétiques en tant que filtre UV.

Lire aussi
1 2 3 4 5