Qui sommes-nous ?
L'ANSM en bref
Nos engagements
Nos missions
Notre périmètre
Notre organisation
Déontologie et transparence
Publications institutionnelles
Rejoignez-nous !
Notre agenda
 
Disponibilité des produits de santé
Médicaments
Vaccins
 
Vos démarches
Industriel
Organismes notifiés
Professionnel de santé
Patient
Chercheur

BREVIBLOC 10 mg/ml, solution pour perfusion (poche de 250 ml)

PUBLIÉ LE 30/06/2021
Rupture de stock à partir du vendredi 15 octobre 2021
A+ A-

DCI

Chlorhydrate d'esmolol

Indications

Tachycardie supraventiculaire (hors cas de syndromes de pré-excitation)

  • BREVIBLOC est indiqué en période péri et post-opératoire chez des patients présentant une fibrillation ou un flutter auriculaire afin d'obtenir un contrôle rapide de la fréquence ventriculaire ; ou dans toute autre situation pour laquelle un contrôle à court terme de la fréquence ventriculaire par un produit de courte durée d'action est nécessaire.
  • BRÉVIBLOC est également indiqué en cas de tachycardie sinusale non compensatoire, si le médecin considère que l'accélération du rythme cardiaque doit être traitée.

Tachycardie et d'hypertension artérielle en période péri-opératoire

  • BREVIBLOC est indiquée dans le traitement à court terme de la tachycardie et de l’hypertension ayant lieu pendant l’induction et l’intubation trachéale, au cours de la chirurgie, au cours du réveil et de la période post-opératoire, lorsque le médecin considère qu’une telle intervention est indiquée.
  • BRÉVIBLOC n'est pas indiqué pour une utilisation chez les enfants âgés de moins de 18 ans (voir rubrique 4.2).

Laboratoire exploitant

Baxter
Observations particulières
  • Rupture de stocks à compter du 15 Octobre 2021
  • Mise en place depuis le 24 juin 2021 d'un contingentement quantitatif
  • Possibilité de report vers : ESMOCARD 2500 mg Poudre pour solution à diluer pour solution pour perfusion des laboratoires AMOMED PHARMA
  • Remise à disposition indéterminée
Afin de sécuriser autant que possible la situation en France et de préserver les stocks disponibles, la vente et l’exportation du médicament par les grossistes répartiteurs vers l’étranger est interdite à compter de la publication de cette fiche d’information sur notre site (application de la loi de santé publique 2016-41 publiée au Journal Officiel le 27 janvier 2016 et des dispositions des articles L. 5121-30 et L.5124-17-3 du Code la Santé Publique).

Cette mesure d’interdiction de vente en dehors du territoire national, ou aux distributeurs en gros à l’exportation, doit être appliquée et respectée jusqu’à la remise à disposition normale du médicament, permettant un approvisionnement continu et approprié du marché national.