Qui sommes-nous ?
L'ANSM en bref
Nos engagements
Nos missions
Notre périmètre
Notre organisation
Déontologie et transparence
Publications institutionnelles
Rejoignez-nous !
Notre agenda
 
Disponibilité des produits de santé
Médicaments
Dispositifs médicaux et dispositifs médicaux de diagnostic in vitro
Vaccins
 
Vos démarches
Industriel
Organismes notifiés
Professionnel de santé
Patient
Chercheur

CELESTENE CHRONODOSE 5,70 mg/ml , suspension injectable

PUBLIÉ LE 29/10/2020 - MIS À JOUR LE 22/12/2021
Remise à disposition à partir du mercredi 15 décembre 2021
A+ A-

DCI

bétaméthasone

Indications

Usage systémique :
  • Rhinite allergique saisonnière après échec des autres thérapeutiques (antihistaminique par voie générale, corticoïde intra-nasal ou corticoïde per os en cure courte).
  • Prévention anténatale de la maladie des membranes hyalines : induction de la maturation fœtale (en usage systémique).
Usage local :

Ce sont celles de la corticothérapie locale, lorsque l’affection justifie une forte concentration locale. Toute prescription d’injection locale doit faire la part du danger infectieux notamment du risque de favoriser une prolifération bactérienne.

Ce produit est indiqué dans les affections :
  • Dermatologiques : cicatrices chéloïdes
  • ORL : irrigations intra-sinusiennes dans les sinusites subaiguës ou chroniques justifiant un drainage.
  • Rhumatologiques :
    • injections intra-articulaires : arthrites inflammatoires, arthrose en poussée
    • injections péri-articulaires : tendinites, bursites
    • injections des parties molles : talalgies, syndrome du canal carpien, maladie de Dupuytren.

Laboratoire exploitant

ORGANON France
Observations particulières
  • Remise à disposition depuis le 15 décembre 2021

Afin de sécuriser autant que possible la situation en France et de préserver les stocks disponibles, la vente et l’exportation du médicament par les grossistes répartiteurs vers l’étranger est interdite à compter de la publication de cette fiche d’information sur notre site (application de la loi de santé publique 2016-41 publiée au Journal Officiel le 27 janvier 2016 et des dispositions des articles L. 5121-30 et L.5124-17-3 du Code la Santé Publique).
 
Cette mesure d’interdiction de vente en dehors du territoire national, ou aux distributeurs en gros à l’exportation, doit être appliquée et respectée jusqu’à la remise à disposition normale du médicament, permettant un approvisionnement continu et approprié du marché national.