Qui sommes-nous ?
L'ANSM en bref
Nos engagements
Nos missions
Notre périmètre
Notre organisation
Déontologie et transparence
Publications institutionnelles
Rejoignez-nous !
Notre agenda
 
Disponibilité des produits de santé
Médicaments
Dispositifs médicaux et dispositifs médicaux de diagnostic in vitro
Vaccins
 
Vos démarches
Industriel
Organismes notifiés
Professionnel de santé
Patient
Chercheur

Deroxat 20mg/ 10 ml, suspension buvable - [Paroxétine (chlorhydrate de) hémihydraté]

PUBLIÉ LE 30/09/2020 - MIS À JOUR LE 12/07/2022
Rupture de stock à partir du lundi 11 avril 2022
A+ A-

DCI

paroxétine (chlorhydrate de) hémihydraté

Indications

  • Episode dépressif majeur
  • Troubles Obsessionnels Compulsifs
  • Trouble Panique avec ou sans agoraphobie
  • Trouble Anxiété Sociale / Phobie sociale
  • Trouble Anxiété Généralisée
  • Etat de stress Post-Traumatique.

Laboratoire exploitant

Glaxosmithkline
Observations particulières
  • Rupture de stock
  • Remise à disposition indéterminée
Pour les patients non actuellement traités par DEROXAT 20 mg/10 ml, suspension buvable, une alternative thérapeutique doit être envisagée pour tout patient pour lequel un traitement par cette spécialité serait indiqué.

Pour les patients traités par DEROXAT 20 mg/10 ml, suspension buvable, En l'absence de médicament générique de la paroxétine sous forme liquide :
  • si le patient peut utiliser une formulation solide, le passage à une formulation solide de paroxétine doit être considéré
  • si le patient n'est pas en mesure d’utiliser une formulation solide, une suspension buvable d'un autre ISRS doit être considérée.
Lettres d’information du laboratoire en date du 11 juillet 2022 à l’attention des professionnels de santé
Afin de sécuriser autant que possible la situation en France et de préserver les stocks disponibles, la vente et l’exportation du médicament par les grossistes répartiteurs vers l’étranger est interdite à compter de la publication de cette fiche d’information sur notre site (application de la loi de santé publique 2016-41 publiée au Journal Officiel le 27 janvier 2016 et des dispositions des articles L. 5121-30 et L.5124-17-3 du Code la Santé Publique).
 
Cette mesure d’interdiction de vente en dehors du territoire national, ou aux distributeurs en gros à l’exportation, doit être appliquée et respectée jusqu’à la remise à disposition normale du médicament, permettant un approvisionnement continu et approprié du marché national.