Qui sommes-nous ?
L'ANSM en bref
Nos engagements
Nos missions
Notre périmètre
Notre organisation
Déontologie et transparence
Publications institutionnelles
Rejoignez-nous !
Notre agenda
 
Bulletin officiel des actes, décisions et avis
Décisions institutionnelles
Décisions liées aux médicaments
Décisions liées aux produits sanguins et autres produits biologiques
Décisions liées aux médicaments dérivés du plasma
Décisions liées aux dispositifs médicaux et dispositifs médicaux de diagnostic in vitro
Injonctions
Décisions de police sanitaire
Sanctions financières
Avis
 
Disponibilité des produits de santé
Médicaments
Dispositifs médicaux et dispositifs médicaux de diagnostic in vitro
Vaccins
 
Vos démarches
Industriel
Organismes notifiés
Professionnel de santé
Patient
Chercheur

Octréotide Hospira 100 microgrammes/1 ml - 500 microgrammes/1 ml, solution injectable - [Octréotide]

PUBLIÉ LE 30/03/2020 - MIS À JOUR LE 02/09/2022
Tension d'approvisionnement à partir du mardi 1 février 2022
A+ A-

DCI

Octréotide

Indications

  • Contrôle des symptômes et diminution des taux circulants d'hormone de croissance (GH) et d’IGF-1 chez les patients acromégales mal contrôlés après chirurgie ou radiothérapie. Octréotide Hospira est également indiqué chez les patients acromégales dont l'état de santé ne permet pas une intervention ou qui la refusent, et pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie.
  • Soulagement des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde.
  • Octréotide Hospira n'est pas un médicament anticancéreux et n’est pas un traitement curatif pour ces patients.
  • Prévention des complications de la chirurgie pancréatique.
  • Traitement en urgence, et prévention de la récidive de l’hémorragie des varices gastro-œsophagiennes chez les patients cirrhotiques. Octréotide Hospira doit être utilisé en association avec une thérapie spécifique telle que la sclérothérapie endoscopique.
  • Traitement des adénomes thyréotropes :
    • lorsque la sécrétion n’est pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie
    • chez les patients ne relevant pas d’un traitement chirurgical
    • chez les patients irradiés, en attente de l’efficacité de la radiothérapie.

Laboratoire exploitant

Pfizer
Observations particulières
  • Distribution contingentée
  • Remise à disposition normale indéterminée

Afin de sécuriser autant que possible la situation en France et de préserver les stocks disponibles, la vente et l’exportation du médicament par les grossistes répartiteurs vers l’étranger est interdite à compter de la publication de cette fiche d’information sur notre site (application de la loi de santé publique 2016-41 publiée au Journal Officiel le 27 janvier 2016 et des dispositions des articles L. 5121-30 et L.5124-17-3 du Code la Santé Publique).
 
Cette mesure d’interdiction de vente en dehors du territoire national, ou aux distributeurs en gros à l’exportation, doit être appliquée et respectée jusqu’à la remise à disposition normale du médicament, permettant un approvisionnement continu et approprié du marché national.