Qui sommes-nous ?
L'ANSM en bref
Nos engagements
Nos missions
Notre périmètre
Notre organisation
Déontologie et transparence
Publications institutionnelles
Rejoignez-nous !
Notre agenda
 
Disponibilité des produits de santé
Médicaments
Vaccins
 
Vos démarches
Industriel
Professionnel de santé
Patient
Chercheur

PENTACARINAT 300 mg , poudre pour aérosol et pour usage parentéral

PUBLIÉ LE 23/07/2020 - MIS À JOUR LE 25/05/2021
Rupture de stock à partir du jeudi 23 juillet 2020
A+ A-

DCI

Diiséthionate de pentamidine

Indications

PENTACARINAT en aérosol
  • Prévention des infections à Pneumocystis jirovecii (précédemment nommé Pneumocystis carinii) chez l'immunodéprimé, notamment chez les patients infectés par le VIH et à risque de pneumocystose, en cas d'intolérance ou de contre-indication au sulfaméthoxazole-triméthoprime.

  • D'éventuelles localisations extra-respiratoires de cette infection ne sont pas prévenues par les aérosols.

  • L'appareil de nébulisation de référence était le Respirgard II. Tout autre appareil ayant les mêmes caractéristiques (voir rubrique 4.2) peut être utilisé à condition que la granulométrie ait été validée avec une solution de pentamidine.

PENTACARINAT par voie parentérale IM ou IV

  • Traitement des pneumopathies à Pneumocystis jirovecii en cas d'intolérance ou de contre-indications au sulfaméthoxazole-triméthoprine

  • Leishmanioses viscérales et (ou) cutanées

  • Maladie du sommeil (traitement à la phase lymphaticosanguine)

Laboratoire exploitant

Sanofi Aventis France
Observations particulières
  • Remise à disposition normale à compter de mai 2021

Afin de sécuriser autant que possible la situation en France et de préserver les stocks disponibles, la vente et l’exportation du médicament par les grossistes répartiteurs vers l’étranger est interdite à compter de la publication de cette fiche d’information sur notre site (application de la loi de santé publique 2016-41 publiée au Journal Officiel le 27 janvier 2016 et des dispositions des articles L. 5121-30 et L.5124-17-3 du Code la Santé Publique).
 
Cette mesure d’interdiction de vente en dehors du territoire national, ou aux distributeurs en gros à l’exportation, doit être appliquée et respectée jusqu’à la remise à disposition normale du médicament, permettant un approvisionnement continu et approprié du marché national.