Qui sommes-nous ?
L'ANSM en bref
Nos engagements
Nos missions
Notre périmètre
Notre organisation
Déontologie et transparence
Publications institutionnelles
Rejoignez-nous !
Notre agenda
 
Disponibilité des produits de santé
Médicaments
Dispositifs médicaux
Vaccins
 
Vos démarches
Industriel
Organismes notifiés
Professionnel de santé
Patient
Chercheur

Effets indésirables liés aux vaccins autorisés contre la COVID-19 : ce qu'il faut savoir

PUBLIÉ LE 16/03/2021 - MIS À JOUR LE 10/01/2022
A+ A-

Dernière actualisation : 10/01/2022

  • Focus sur le risque allergique
Information pour les professionnels de santé
Une fiche récapitulant les effets indésirables pouvant survenir après la vaccination est mise à disposition pour chaque vaccin disponible. Chaque fiche indique comment prendre en charge les effets indésirables les plus fréquents ainsi que la marche à suivre en cas de choc anaphylactique
Information pour les patients
Pour les patients, nous avons conçu une fiche pratique par type de vaccin (ARNm et vecteur viral) qui répertorie les éventuels effets indésirables ressentis en indiquant la marche à suivre en fonction de leurs caractéristiques (fréquence, intensité...).
Consulter la liste des Centres Régionaux de Pharmacovigilance (CRPV)

Déclaration des effets indésirables et surveillance des signaux

Les professionnels de santé ou les personnes vaccinées peuvent signaler sur le site signalement-sante.gouv.fr tout effet indésirable immédiat ou retardé à la suite d’une vaccination. Le formulaire de signalement sera adapté afin de recueillir des données supplémentaires relatives aux vaccins COVID-19 lors de la déclaration des effets indésirables.
Pour faciliter la déclaration, en particulier celle des effets indésirables graves et/ou inattendus, l’ANSM met à la disposition des professionnels de santé, des personnes vaccinées et de leur entourage, des guides rappelant le principe de la démarche et la marche à suivre.

Focus sur le risque allergique

Avant chaque vaccination, un questionnaire est remis aux personnes souhaitant se faire vacciner ou aux parents accompagnateurs, notamment dans l’objectif de limiter les risques allergiques qui peuvent concerner tous les vaccins et toutes les personnes.
Chaque vaccin comporte des excipients différents, c’est pourquoi l’exploration allergique doit impérativement être menée avant chaque injection.
Le trométamol par exemple, déjà utilisé dans certains vaccins pédiatriques, n’est présent que dans la forme pédiatrique du vaccin Comirnaty (Pfizer BioNtech).
Vaccins Excipients à potentiel allergique
Comirnaty (Pfizer BioNtech) dispersion à diluer pour les adultes (+ de 12 ans) Polyéthylène glycol (PEG)
Comirnaty (Pfizer BioNtech) dispersion à diluer pour les enfants (5-11 ans) Trométamol
Spikevax (Moderna) dispersion prête à l’emploi pour les adultes (+ de 30 ans) Polyéthylène glycol (PEG)

Trométamol
Vaccin Janssen Polysorbate
Vaxzevria (Astra Zeneca) Polysorbate
Chacun est invité à signaler toute allergie connue à ces composés avant de recevoir sa vaccination.

En raison du risque de réaction anaphylactique dont la manifestation la plus sévère est le choc anaphylactique, les personnes recevant pour la première fois l’un des vaccins, quelle que soit la dose, doivent être surveillées attentivement pendant au moins 15 minutes après la vaccination.