Qui sommes-nous ?
L'ANSM en bref
Nos engagements
Nos missions
Notre périmètre
Notre organisation
Déontologie et transparence
Publications institutionnelles
Rejoignez-nous !
Notre agenda
 
Disponibilité des produits de santé
Médicaments
Dispositifs médicaux et dispositifs médicaux de diagnostic in vitro
Vaccins
 
Vos démarches
Industriel
Organismes notifiés
Professionnel de santé
Patient
Chercheur

Marinol 2,5 mg, capsule molle

Publié le 27/05/2020 - Mise à jour le 04/03/2022
A+ A-

Spécialité(s) pharmaceutique(s)

Marinol 2,5 mg, capsule molle

Substance active

Dronabinol

Laboratoire

Alkem Laboratoires Limited

Critères d'octroi

  • Douleurs neuropathiques centrales et  périphériques.
  • Après échec des traitements de première ou deuxième ligne:
    • Antidépresseurs tricycliques : Laroxyl/Elavil (amitriptyline), Ludiomil (maprotiline), Anafranil (clomipramine), Tofranil (imipramine),
    • Anti-épileptiques : Neurontin (gabapentine), Lyrica (prégabaline),
    • ISRNA : Cymbalta (duloxétine),
    • Versatis (lidocaîne), Qutenza (capsaïcine),
    • Opioïdes forts (par exemple tramadol).
  • Prescription réservée aux médecins exerçant dans un centre anti-douleur

Autres informations

  • RCP Etats-Unis  - Site FDA
  • Le profil de sécurité d’une utilisation à long terme de Marinol est mal connu ; lors de la décision d’initiation du traitement, il convient de tenir compte du risque de toxicité cardiovasculaire rapporté avec les cannabinoïdes, y compris chez de jeunes patients sans facteurs de risque.
  • Ce médicament est un stupéfiant. Les conditions de prescription et de délivrance devront donc respecter la réglementation des stupéfiants.
  • Les patients doivent être prévenus que Marinol peut avoir une influence sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines. Ils ne doivent pas conduire ou utiliser des machines sans l'avis d'un professionnel de santé.
  • Les patients doivent être informés que la prise de ce médicament entraîne un contrôle positif aux stupéfiants.

Faire une demande d'AAC (autorisation d’accès compassionnel)

En cas d'indisponibilité d'e-Saturne

Merci de contacter la cellule AAC : aac@ansm.sante.fr