Qui sommes-nous ?
L'ANSM en bref
Nos engagements
Nos missions
Notre périmètre
Notre organisation
Déontologie et transparence
Publications institutionnelles
Rejoignez-nous !
Notre agenda
 
Disponibilité des produits de santé
Médicaments
Dispositifs médicaux et dispositifs médicaux de diagnostic in vitro
Vaccins
 
Vos démarches
Industriel
Organismes notifiés
Professionnel de santé
Patient
Chercheur
20210309_Police_Sanitaire_choix1_170x170
PUBLIÉ LE 24/08/2022

L’ANSM suspend la commercialisation du produit Bodygoal vendu sur internet

A+ A-
Nous avons été informés par un Centre Anti-Poison et de Toxicovigilance d’effets indésirables chez une personne ayant acheté sur internet et consommé le produit Bodygoal (de la marque Bodysherry), vendu comme complément alimentaire d’origine végétale.
Les effets indésirables rapportés étaient des crampes abdominales, nausées et vomissements, diarrhée, fièvre, crises d’angoisse, vertiges et hallucinations. Une analyse des gélules par le laboratoire de toxicologie de Lariboisière a montré qu’elles contenaient de la sibutramine. Cette substance est dangereuse, et tous les médicaments en contenant ont été retirésen France en 2010.

Nous avons par conséquent pris une décision de police sanitaire pour suspendre notamment la commercialisation du produit Bodygoal.

Si vous avez acheté ce produit, nous vous demandons de ne pas l’utiliser.
À savoir
La sibutramine a été commercialisée en France entre 2001 et 2010 sous le nom de Sibutral, comme traitement contre l’obésité. Pendant cette période, un nombre important d’effets indésirables en particulier cardiovasculaires a été rapporté. L’analyse du rapport bénéfice/risque réalisée par l’Agence européenne des médicaments a conduit à la suspension de son autorisation de mise sur le marché (AMM).

Information importante

Nous rappelons que seul le circuit des pharmacies d’officine et de leurs sites internet autorisés pour la vente en ligne de médicaments, régulièrement contrôlés par les autorités sanitaires, apportent des garanties sur la qualité, l’efficacité et la sécurité des médicaments achetés. Il est ainsi vivement déconseillé d’acheter des médicaments en dehors des pharmacies ou de leurs sites internet autorisés pour la vente en ligne de médicaments.

La liste des sites internet des pharmacies pouvant vendre en ligne des médicaments est disponible sur le site du Conseil de l'Ordre National des Pharmaciens.

En 2019, l’Anses a rappelé la nécessité d’une consommation éclairée des compléments alimentaires.

En lien avec cette information