Qui sommes-nous ?
L'ANSM en bref
Nos engagements
Nos missions
Notre périmètre
Notre organisation
Déontologie et transparence
Publications institutionnelles
Rejoignez-nous !
Notre agenda
 
Disponibilité des produits de santé
Médicaments
Dispositifs médicaux et dispositifs médicaux de diagnostic in vitro
Vaccins
 
Vos démarches
Industriel
Organismes notifiés
Professionnel de santé
Patient
Chercheur
Police_sanitaire__IllusChoix2
PUBLIÉ LE 27/09/2019 - MIS À JOUR LE 30/12/2020

Sans confirmation de l’arrêt de l’essai clinique illégal, l’ANSM prend une nouvelle décision de police sanitaire à l’encontre du « Fonds Josefa »

A+ A-

Le numéro vert dédié à ce sujet  est désormais fermé

Le 19 septembre 2019, l’ANSM a interdit un essai clinique conduit illégalement par le « Fonds Josefa » chez des patients atteints des maladies de Parkinson, d’Alzheimer et d’autres pathologies neurologiques. Par cette décision, il a été demandé au  « Fonds Josefa » de cesser immédiatement cet essai et d’informer sans délai chaque participant de cette interdiction.

Les personnes qui auraient participé à cette expérimentation ont été invitées à ne plus utiliser les produits testés (patchs cutanés de Valentonine et 6-méthoxy-harmalan).

En l’absence d’éléments de la part du « Fonds Josefa » confirmant l’information des patients sur l’interdiction de l’essai clinique et l’arrêt effectif de l’utilisation des patchs, l’ANSM enjoint aujourd’hui par une seconde décision de police sanitaire le « Fonds Josefa » de cesser immédiatement toute distribution, prescription, publicité et utilisation de ces patchs.

L’ANSM tient à rappeler aux patients concernés :

  • de ne plus utiliser ces patchs
  • de consulter rapidement votre médecin traitant pour l’informer de la situation, réaliser un bilan de santé et s’assurer que la prise en charge de votre maladie est adéquate
  • de conserver les patchs afin de permettre la réalisation éventuelle de futures analyses.

L’ANSM met en place un numéro vert (0.800.97.14.03) pour répondre aux interrogations des patients ou de leur entourage.
Ce numéro est accessible gratuitement dès le 30 septembre du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Déclarez tout effet indésirable sur le portail des signalements : signalement-sante.gouv.fr

En lien avec cette information