Qui sommes-nous ?
L'ANSM en bref
Nos engagements
Nos missions
Notre périmètre
Notre organisation
Déontologie et transparence
Publications institutionnelles
Rejoignez-nous !
Notre agenda
 
Disponibilité des produits de santé
Médicaments
Dispositifs médicaux et dispositifs médicaux de diagnostic in vitro
Vaccins
 
Vos démarches
Industriel
Organismes notifiés
Professionnel de santé
Patient
Chercheur

EXACYL® 0,5 g/5 ml I.V., solution injectable (acide tranexamique) – Mises en gardes sur le risque potentiel d’atteinte rénale aiguë en cas d’utilisation de doses supérieures à 2 g (doses totales) dans les Hémorragies du Post-Partum (HPP)

RISQUES MEDICAMENTEUX - Médicaments - PUBLIÉ LE 12/03/2018 - MIS À JOUR LE 23/04/2021
A+ A-
Information destinée aux anesthésistes-réanimateurs, gynéco-obstétriciens et sages-femmes, néphrologues, pharmaciens hospitaliers
Une enquête de pharmacovigilance initiée par l’ANSM a montré que l’utilisation d’Exacyl® 0,5 g /5 ml I.V., solution injectable à des doses supérieures à 2 grammes (doses totales) pouvait représenter un facteur de risque d’atteinte rénale aiguë, notamment de type nécrose corticale, chez les patientes traitées pour une hémorragie du post-partum.

Par mesure de précaution, et comme la relation causale entre l’acide tranexamique et les atteintes rénales aiguës n’a pu être écartée, l’acide tranexamique à doses > à 2 grammes doit être utilisé avec prudence dans la prise en charge de l’hémorragie du post-partum