Qui sommes-nous ?
L'ANSM en bref
Nos engagements
Nos missions
Notre périmètre
Notre organisation
Déontologie et transparence
Publications institutionnelles
Rejoignez-nous !
Notre agenda
 
Bulletin officiel des actes, décisions et avis
Décisions institutionnelles
Décisions liées aux médicaments
Décisions liées aux produits sanguins et autres produits biologiques
Décisions liées aux médicaments dérivés du plasma
Décisions liées aux dispositifs médicaux et dispositifs médicaux de diagnostic in vitro
Injonctions
Décisions de police sanitaire
Sanctions financières
Avis
 
Disponibilité des produits de santé
Médicaments
Dispositifs médicaux et dispositifs médicaux de diagnostic in vitro
Vaccins
 
Vos démarches
Industriel
Organismes notifiés
Professionnel de santé
Patient
Chercheur

Eylea 40 mg/mL (aflibercept) en injection intravitréenne : risque plus élevé d’augmentation de la pression intraoculaire à la suite de l’utilisation de la seringue préremplie

RISQUES MEDICAMENTEUX - Médicaments - PUBLIÉ LE 15/04/2021
A+ A-
Information destinée aux ophtalmologistes, pharmaciens hospitaliers des établissements ayant un service d’ophtalmologie
Des cas d'augmentation de la pression intraoculaire ont été rapportés plus fréquemment (fréquence environ sept fois plus élevée) à la suite de l'utilisation de la seringue préremplie d'Eylea, en comparaison d’une administration avec une seringue Luer-lock pour Eylea, solution injectable en flacon.

Une manipulation incorrecte lors de la préparation et de l'injection est suspectée d’être la cause la plus probable.

Nous rappelons donc aux professionnels de santé que les injections doivent être effectuées par des professionnels formés à la manipulation de cette présentation. 

Immédiatement après l'injection, vous devez également évaluer la vision du patient et surveiller la pression intraocculaire.