Qui sommes-nous ?
L'ANSM en bref
Nos engagements
Nos missions
Notre périmètre
Notre organisation
Déontologie et transparence
Publications institutionnelles
Rejoignez-nous !
Notre agenda
 
Bulletin officiel des actes, décisions et avis
Décisions institutionnelles
Décisions liées aux médicaments
Décisions liées aux produits sanguins et autres produits biologiques
Décisions liées aux médicaments dérivés du plasma
Décisions liées aux dispositifs médicaux et dispositifs médicaux de diagnostic in vitro
Injonctions
Décisions de police sanitaire
Sanctions financières
Avis
 
Disponibilité des produits de santé
Médicaments
Dispositifs médicaux et dispositifs médicaux de diagnostic in vitro
Vaccins
 
Vos démarches
Industriel
Organismes notifiés
Professionnel de santé
Patient
Chercheur

Saccharomyces boulardii (ultra-levure) : ajout d’une contre-indication chez les patients en état critique ou immunodéprimés

DEFAUT QUALITE - Médicaments - PUBLIÉ LE 19/02/2018 - MIS À JOUR LE 23/04/2021
A+ A-
Information destinée aux pharmaciens et médecins hospitaliers : pédiatres, gastro-entérologues, anesthésistes-réanimateurs, chirurgiens, cancérologues, infectiologues.

De rares cas de fongémie à Saccharomyces boulardii ont été rapportés chez des patients hospitalisés en état critique ou immunodéprimés ayant reçu des préparations orales d’ULTRA-LEVURE. Dans la majorité des cas, l’évolution a été favorable, mais l’issue a été parfois fatale chez certains patients préalablement en état critique. Le risque de fongémie chez les patients porteurs d’un cathéter veineux central est déjà connu.

ULTRA-LEVURE 50 mg et 200 mg gélule et 100 mg sachet sont désormais contre-indiquées chez les patients en état critique ou immunodéprimés. Ces spécialités étaient déjà contre-indiquées chez les patients porteurs d’un cathéter veineux central.