Qui sommes-nous ?
L'ANSM en bref
Nos engagements
Nos missions
Notre périmètre
Notre organisation
Déontologie et transparence
Publications institutionnelles
Rejoignez-nous !
Notre agenda
 
Disponibilité des produits de santé
Médicaments
Dispositifs médicaux
Vaccins
 
Vos démarches
Industriel
Organismes notifiés
Professionnel de santé
Patient
Chercheur

SINEMET : Recommandations aux professionnels de santé dans le contexte des ruptures de stocks

RISQUES MEDICAMENTEUX - Médicaments - PUBLIÉ LE 27/09/2018 - MIS À JOUR LE 23/04/2021
A+ A-
Information destinée aux médecins généralistes, neurologues, gériatres, pharmaciens hospitaliers et pharmaciens d’officine.

Dans le contexte de ruptures de stock prévues jusqu’en mars 2019 pour les spécialités SINEMET 100 mg/10 mg, comprimé, SINEMET 250 mg/25 mg, comprimé et SINEMET LP 200 mg/50 mg, comprimé à libération prolongée (lévodopa/carbidopa), les professionnels de santé sont invités à tenir compte des recommandations suivantes afin d’éviter toute interruption de traitement en lévodopa chez les patients concernés.

Ces recommandations ont été élaborées à la demande de l’ANSM par les centres experts Parkinson en collaboration avec la Société française de neurologie et la Société francophone des mouvements anormaux.

Il n’y a pas de rupture de stock attendue pour la spécialité SINEMET LP 100mg/25mg, comprimé à libération prolongée.

Pour les patients chez qui un traitement par lévodopa doit être initié :
Compte-tenu de la rupture de stock prolongée des spécialités SINEMET (lévodopa/carbidopa), les prescripteurs sont invités à prescrire préférentiellement un traitement à base de lévodopa/bensérazide : MODOPAR ou ses génériques.

Pour les patients en cours de traitement par une spécialité SINEMET en rupture de stock il est conseillé de prescrire :

  • soit une spécialité générique de SINEMET à base de lévodopa/carbidopa

  • soit une spécialité à base de lévodopa/bensérazide (MODOPAR ou ses génériques),en l’absence d’intolérance majeure lors d’une prescription antérieureen prenant en compte les équivalences détaillées ci-dessous

Dans tous les cas, un changement de spécialité impose de maintenir la même dose de lévodopa totale et pour chaque prise, le nombre et la répartition horaire des prises, la même forme galénique.

Un suivi médical est recommandé à l’issue du changement de spécialité dans la mesure où chez certains patients un déséquilibre peut être constaté, même si les équivalences de dose en lévodopa sont strictement respectées.