Qui sommes-nous ?
L'ANSM en bref
Nos engagements
Nos missions
Notre périmètre
Notre organisation
Déontologie et transparence
Publications institutionnelles
Rejoignez-nous !
Notre agenda
 
Disponibilité des produits de santé
Médicaments
Dispositifs médicaux
Vaccins
 
Vos démarches
Industriel
Organismes notifiés
Professionnel de santé
Patient
Chercheur
20210309_57_Cannabis_medical_Repartition_Patients_Main_tient_feuille_170x170
PUBLIÉ LE 04/03/2021 - MIS À JOUR LE 06/04/2021

Dernières étapes avant l’inclusion du premier patient dans l’expérimentation du cannabis médical

A+ A-
L’expérimentation du cannabis à usage médical débutera au plus tard le 31 mars prochain pour une durée de 24 mois après les premiers travaux initiés à l’automne  2018 par l’ANSM.
Après avoir sélectionné les fournisseurs/exploitants chargés de la fabrication et de la distribution des médicaments à base de cannabis médical, l’ANSM met en place les dernières étapes qui permettront d’assurer le lancement effectif de l’expérimentation : formation des professionnels de santé, mise à leur disposition par l’ANSM du registre de suivi des patients et approvisionnement des pharmacies en médicaments.
Le parcours du patient ainsi que les critères d’inclusion et de non inclusion pour chacune des indications thérapeutiques retenues sont également précisées. La formation est désormais accessible aux médecins et pharmaciens des 200 structures de références volontaires dans lesquelles aura lieu l’inclusion de tout patient participant à l’expérimentation.

La liste de ces 200 structures de référence sélectionnées par l’ANSM et prenant en charge au moins l’une des cinq indications thérapeutiques retenues sera mise en ligne prochainement, ainsi que les outils et documents à destination des professionnels de santé qui suivront les patients inclus tout au long de l’expérimentation.

Les travaux de l’ANSM, appuyée par un Comité scientifique pluridisciplinaire, vont se poursuivre tout au long de l’expérimentation afin de suivre et analyser les données du registre sur les modalités du circuit de prescription et de délivrance, ainsi que les données d’efficacité et de sécurité en vie réelle.

Un rapport au Parlement sera remis 6 mois avant la fin de l'expérimentation afin de déterminer si une généralisation  de l’utilisation du cannabis médical est possible et dans l’affirmative, dans quelles conditions.

Plus d'information dans notre dossier "Cannabis à usage médical".

En lien avec cette information