Qui sommes-nous ?
L'ANSM en bref
Nos engagements
Nos missions
Notre périmètre
Notre organisation
Déontologie et transparence
Publications institutionnelles
Rejoignez-nous !
Notre agenda
 
Disponibilité des produits de santé
Médicaments
Dispositifs médicaux
Vaccins
 
Vos démarches
Industriel
Organismes notifiés
Professionnel de santé
Patient
Chercheur
51_Valproate_Outil_pharmacien_Jeune_femme_et_pharmacienne
PUBLIÉ LE 04/11/2020 - MIS À JOUR LE 14/06/2021

Valproate de sodium et dérivés : un nouvel outil pratique pour les pharmaciens

A+ A-
Dans la poursuite des actions entreprises pour sécuriser l’utilisation des médicaments à base de valproate de sodium ou de ses dérivés, une fiche pratique rappelant les étapes clés de la dispensation est mise à disposition des pharmaciens. 
Elaboré en lien avec les représentants des pharmaciens, ce document s’ajoute à l’ensemble des outils déjà existants  pour limiter le risque lié à l’exposition pendant la grossesse.

La fiche pratique rappelle les points que le pharmacien doit vérifier et les actions qu’il doit mettre en place afin d’assurer une dispensation adéquate des médicaments à base de valproate de sodium ou de ses dérivés chez les filles et femmes en âge d’avoir des enfants : que dois-je vérifier ? Que dois-je faire ? Quelles informations dois-je communiquer ? Elle liste ainsi les documents obligatoires que la patiente doit présenter avant la dispensation, les documents à remettre à la patiente lors de cette dernière ainsi que les informations et conseils pratiques à lui délivrer.
Pour rappel, l’exposition au valproate et à ses dérivés (acide valproïque, valpromide et divalproate de sodium) au cours de la grossesse est associée à :
  • Un risque de malformations congénitales dans 10,7% des cas
  • Un risque de troubles du développement jusqu’à 30 à 40% des cas.
Un Programme de Prévention des Grossesses comportant un certain nombre de mesures, dont la nécessité d’une contraception efficace, la réalisation de tests de grossesse réguliers en cas de traitement par valproate de sodium ou ses dérivés et une prescription annuelle par un médecin spécialiste a été mis en place afin d’éviter la survenue de toute grossesse. La carte patiente, initialement remise par le professionnel de santé, est dorénavant présente dans la boîte des médicaments concernés.

En lien avec cette information