Qui sommes-nous ?
L'ANSM en bref
Nos engagements
Nos missions
Notre périmètre
Notre organisation
Déontologie et transparence
Publications institutionnelles
Rejoignez-nous !
Notre agenda
 
Disponibilité des produits de santé
Médicaments
Vaccins
 
Vos démarches
Industriel
Professionnel de santé
Patient
Chercheur

Médicaments et grossesse

Mise à jour le 14/10/2020
A+ A-
La grossesse est une période particulière pendant laquelle les médicaments sont en général à éviter. Il peut toutefois y avoir des exceptions, notamment en cas de maladie chronique ou si des médicaments sont prescrits dans le cadre de la grossesse.
Dans tous les cas, il est important de ne jamais arrêter modifier ou commencer un traitement sans l’avis d’un professionnel de santé, médecin, pharmacien ou sage-femme.
Les bons réflexes
Avant : un projet de grossesse se prépare avec son médecin traitant, en particulier lors de la prise de traitement au long court. Le médecin adaptera la prise en charge en fonction du désir de grossesse.

Pendant :
  • Il faut toujours faire état de sa grossesse à tous les professionnels de santé consultés lors de cette période : ils sauront adapter le traitement.
  • Il ne faut jamais arrêter ou modifier un traitement qui a été prescrit, sans avis médical au préalable.
  • Il ne faut pas faire d’automédication, même les médicaments qui paraissent courants et vendus sans ordonnance ou ceux issus d’anciennes prescriptions peuvent être dangereux pour l’enfant à naître. Demandez toujours conseil à un professionnel de santé.
Et après : attention certains médicaments ne sont pas recommandés lors de l’allaitement.