Qui sommes-nous ?
L'ANSM en bref
Nos engagements
Nos missions
Notre périmètre
Notre organisation
Déontologie et transparence
Publications institutionnelles
Rejoignez-nous !
Notre agenda
 
Disponibilité des produits de santé
Médicaments
Dispositifs médicaux et dispositifs médicaux de diagnostic in vitro
Vaccins
 
Vos démarches
Industriel
Organismes notifiés
Professionnel de santé
Patient
Chercheur

Etudes en cours de suivi des femmes porteuses d’implants mammaires

PUBLIÉ LE 15/03/2021 - MIS À JOUR LE 17/03/2021
A+ A-
Plusieurs approches complémentaires ont été proposées pour suivre les femmes.

L’étude BRICK : implants mammaires et cancer

Cette étude porte sur l’analyse rétrospective et la surveillance prospective de patientes ayant bénéficié d’une reconstruction mammaire avec implants dans le cadre de la prise en charge d’un cancer du sein et la mise en place d’une cohorte nationale de patientes ayant développé un cancer du sein sur implants mammaires esthétiques.

Cette étude a débuté en 2012.
Les résultats de cette étude ont été présentés lors du Comité de suivi des femmes implantées de juin 2019.
L’objectif de cette étude consistait à quantifier les complications liées aux implants mammaires et à mesurer les taux de complication ou de récidive en fonction des marques d’implants. 2499 patientes ont été inclues dans cette étude. 9 parcours de soins différents ont été identifiés. La complexité de la base de données, la difficulté de mener le suivi des patientes, les nombreuses données manquantes relatives à la pose de l’implant et les parcours de soins hétérogènes rendent difficile l’interprétation des résultats. Toutefois, il n’a pas été mis en évidence d’impact en termes de complications ou de récidive de cancer liées aux implants PIP.

L’étude SIM : surveillance implants mammaires

Cette étude propose de développer un outil de surveillance et d’information simplifié, informatisé, pour les femmes porteuses d’implants mammaires esthétiques ou dans le cadre d’une reconstruction mammaire suite à un cancer.

Cette étude a débuté en 2017. La durée du projet est de 5 ans.

L'étude épidémiologique DIM : devenir médical des femmes avec implant mammaire

Cette étude est conduite à partir des données du SNIIRAM (Système national d'information inter-régimes de l'Assurance maladie nouvellement renommé SNDS) extraites sur la période 2005-2014.
Cette étude contribue à fournir des données objectives sur les délais moyens entre implantation et explantation des prothèses et la fréquence de survenue d’évènements indésirables graves, et à décrire le suivi médical des femmes.
Elle a débuté en 2016 et a été finalisée en 2017. A ce jour, l’interprétation des résultats de l’étude est difficile en raison notamment de l’incertitude sur la composition des cohortes et elle ne permet pas de distinguer les différents types de prothèses. Elle permet d’obtenir des données objectives sur la dynamique des reprises. L’intérêt des registres dans le suivi des femmes suite à l’implantation d’une prothèse mammaire permettrait de lever ces difficultés.

Consultez notre dossier thématique sur les implants PIP

Pour en
savoir
plus