Qui sommes-nous ?
L'ANSM en bref
Nos engagements
Nos missions
Notre périmètre
Notre organisation
Déontologie et transparence
Publications institutionnelles
Rejoignez-nous !
Notre agenda
 
Bulletin officiel des actes, décisions et avis
Décisions institutionnelles
Décisions liées aux médicaments
Décisions liées aux produits sanguins et autres produits biologiques
Décisions liées aux médicaments dérivés du plasma
Décisions liées aux dispositifs médicaux et dispositifs médicaux de diagnostic in vitro
Injonctions
Décisions de police sanitaire
Sanctions financières
Avis
 
Disponibilité des produits de santé
Médicaments
Dispositifs médicaux et dispositifs médicaux de diagnostic in vitro
Vaccins
 
Vos démarches
Industriel
Organismes notifiés
Professionnel de santé
Patient
Chercheur
20221102_masques_aimant_philips_2_170x170
PUBLIÉ LE 02/11/2022 - MIS À JOUR LE 07/11/2022

Masques avec aimants Philips pour appareils de ventilation contre l’apnée du sommeil : risque d’interférences avec des dispositifs médicaux implantés

A+ A-
Nous avons été informés par la société Philips d’un risque d’interférence électromagnétique entre les masques avec aimants pour appareils de ventilation (pression positive continue ou PPC) et des dispositifs médicaux implantés métalliques (par exemple des stimulateurs cardiaques).
La société Philips indique que des interférences pourraient survenir lorsque les patients ou l’un des membres de leur foyer portent des dispositifs implantés métalliques et sont susceptibles de se trouver à proximité de ces masques contenant des aimants (à une distance inférieure à 15 cm). Les interférences peuvent entrainer un dysfonctionnement de ces dispositifs implantés.

Quatorze cas ont été signalés dans le monde, majoritairement aux Etats-Unis. Au 19 septembre 2022, un cas avait été rapporté en France par le fabricant, sans conséquence pour le patient.

Les patients utilisant ces masques avec aimants ont été ou seront prochainement informés par les prestataires de santé à domicile (PSAD) sur les dispositifs médicaux implantés concernés et la conduite à tenir. Tout patient lui-même porteur ou quelqu’un de son entourage d’un dispositif médical métallique implanté, est alors invité à contacter son PSAD pour discuter des alternatives et procéder à un remplacement du masque par un autre sans aimant et son médecin pour déterminer la conduite à tenir dans l’attente du remplacement.

Pour rappel, tout appareil avec aimant est susceptible de provoquer des interférences avec des dispositifs contenant des métaux.
  Quels sont les masques avec aimants concernés par cette information ?
 Quels sont les dispositifs médicaux implantés métalliques susceptibles de subir des interférences avec les aimants des masques ?
  Que doivent faire les patients qui utilisent un masque avec aimants de la marque Philips ?
  Que doivent faire les prestataires de soins à domicile (PSAD) ?
 
Consultez l'information de sécurité et les courriers envoyés par Philips :