Qui sommes-nous ?
L'ANSM en bref
Nos engagements
Nos missions
Notre périmètre
Notre organisation
Déontologie et transparence
Publications institutionnelles
Rejoignez-nous !
Notre agenda
 
Disponibilité des produits de santé
Médicaments
Dispositifs médicaux
Vaccins
 
Vos démarches
Industriel
Organismes notifiés
Professionnel de santé
Patient
Chercheur

Les différentes techniques de chirurgie réfractive

PUBLIÉ LE 26/10/2020 - MIS À JOUR LE 10/06/2021
A+ A-
Une partie de la population française présente des défauts réfractifs de l’œil : il peut s’agir de la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme ou encore la presbytie.
Ces défauts sont aujourd’hui corrigés par :
  • le port de lunettes, de lentilles de contact
  • des interventions dites de chirurgie réfractive

Qu’est-ce que la chirurgie réfractive ?

La chirurgie réfractive est une discipline de la chirurgie ophtalmique. Introduite dans les années 1980 elle vise à corriger les défauts réfractifs de l’œil.

Il s'agit de :
  • chirurgies cornéennes
  • chirurgies intraoculaires :
    • mise en place d’un implant en avant du cristallin
    • ou remplacement de cette lentille naturelle de l’œil qui perd de sa transparence avec le temps.
En 2013, environ 150 000 interventions de chirurgie réfractive ont été pratiquées en France, dont 120 000 pour traiter la myopie.

Il existe plusieurs techniques de chirurgie réfractive. Celles-ci nécessitent l’utilisation de différents types de lasers.
Les lasers sont des dispositifs médicaux. Ils possèdent de ce fait un marquage CE  obtenu à la suite d'une certification délivrée par un organisme appelé "organisme notifié".
Parmi les techniques chirurgicales pratiquées, la technique Lasik représentait en 2011 plus de 85 % des interventions pratiquées en France.

La technique Lasik s’effectue en 3 temps opératoires chirurgicaux