Qui sommes-nous ?
L'ANSM en bref
Nos engagements
Nos missions
Notre périmètre
Notre organisation
Déontologie et transparence
Publications institutionnelles
Rejoignez-nous !
Notre agenda
 
Disponibilité des produits de santé
Médicaments
Dispositifs médicaux et dispositifs médicaux de diagnostic in vitro
Vaccins
 
Vos démarches
Industriel
Organismes notifiés
Professionnel de santé
Patient
Chercheur

Risques liés à la prise de finastéride 1 mg

PUBLIÉ LE 06/07/2022
A+ A-
Lors de votre première consultation pour une chute de cheveux, il est important de parler avec votre médecin de  l’ensemble de vos antécédents médicaux (maladies physiques et psychiques, en particulier troubles anxieux, dépression…), des traitements que vous prenez et de votre état de santé actuel, en particulier sur le plan psychologique. Ce temps d’échange doit aussi vous permettre de poser toutes les questions que vous jugeriez utiles.

En effet, signaler d’éventuelles difficultés psychologiques est important car :
  • d’une part, une perte de cheveux peut avoir une origine autre qu’androgénétique, en particulier chez une personne jeune. Cette calvitie peut, par exemple, être liée à un stress psychologique (examens scolaires, soucis familiaux, professionnels…), à des carences (fer, vitamines…), à certaines maladies ou à la prise de certains médicaments. Dans ces situations, le finastéride 1 mg serait inutile et vous exposerait potentiellement à des effets indésirables, sans aucun effet sur votre perte de cheveux ;
  • d’autre part, le finastéride 1 mg peut entrainer des effets indésirables, notamment psychiques (anxiété, dépression, pensées suicidaires susceptibles de conduire au suicide) et donc aggraver des problèmes qui existeraient déjà.
Par ailleurs, si vous avez le projet d’avoir un enfant dans les prochains mois, pensez à en informer votre médecin au regard du possible impact du finastéride sur la fertilité.

Avant de débuter le traitement, il est recommandé de discuter avec votre médecin :
  • des effets bénéfiques que vous pourriez attendre d’un traitement par finastéride 1 mg, et des risques potentiels liés à la prise de ce médicament ;
  • des précautions à respecter ;
  • de la conduite à tenir en cas d‘apparition d’effets indésirables.
Votre médecin pourra vous proposer de réaliser un examen du cuir chevelu (trichogramme).

A noter qu’en raison de l’absence de données concernant l’association de finastéride et de minoxidil topique, cette association n’est pas recommandée dans le traitement de l’alopécie androgénétique.

Ce qu’il faut savoir et ce qu’il faut faire

Il est important de rester vigilant sur l’apparition de signes inquiétants/inhabituels, y compris s’ils vous paraissent anodins ou que vous êtes gêné pour en parler. N’hésitez pas à en discuter avec votre médecin à chaque consultation de suivi de votre traitement, il pourra vous apporter de précieux conseils ou vous orienter vers un médecin spécialiste s’il le juge utile.

Il est par ailleurs recommandé d’informer vos proches de la prise de finastéride, des effets indésirables possibles et de leur demander de vous alerter s’ils observent des modifications de votre comportement.

En cas de modification de votre humeur (sentiment de tristesse, d’anxiété, de fatigue, de difficulté à se concentrer…), arrêtez vous-même votre traitement et consultez votre médecin.

En cas d’apparition de troubles sexuels ou de tout autre effet indésirable, signalez-le rapidement à votre médecin. A cette occasion, vous pourrez rediscuter avec lui de l’opportunité de poursuivre ou d’arrêter ce traitement. Il n’y a pas de risque à arrêter le traitement de votre propre initiative.

Si vous présentez l'un des symptômes suivants : gonflement des lèvres, du visage, de la langue ou de la gorge ; difficulté à avaler ou à respirer, vous devez arrêter de prendre le médicament et contacter immédiatement les services d’urgence, car il peut s’agir d’une réaction allergique grave.

Les informations essentielles sur le risque de survenue de certain effets indésirables associés à l’utilisation de finastéride, tels que des troubles d’ordre psychique et/ou de la fonction sexuelle, ainsi que la conduite à tenir en cas d’apparition de ces effet ont été rassemblées dans un document à l’attention des hommes traités par finastéride contre la chute de leurs cheveux, ou pour lesquels une prescription est envisagée.

Ce document avait été élaboré fin 2019.
Les effets indésirables du finastéride peuvent s’additionner et apparaître à tout moment : dès le début du traitement, pendant le traitement ou après l’arrêt du traitement.

Parmi ces effets indésirables, nous souhaitons qu’une attention particulière soit portée aux troubles d’ordre sexuel et psychique.

Troubles sexuels

Des patients ont rapporté des troubles sexuels lors de l’utilisation de finastéride 1 mg. Il peut s’agir de troubles de l’érection, de troubles de l’éjaculation telle qu'une diminution du volume de sperme, de douleurs testiculaires, d’une diminution de la libido, de même que des problèmes d’infertilité masculine et / ou de mauvaise qualité du sperme.

Troubles psychiques

Des patients ont également rapporté des troubles psychiques. Il peut s’agir d’anxiété, de dépression, de pensées suicidaires susceptibles de conduire au suicide. Les symptômes de la dépression peuvent comprendre notamment une tristesse constante, un abattement, une perte d'intérêt et de plaisir, une difficulté de concentration et de mémorisation, une réduction de l'énergie ou une fatigabilité (anormale voire intense) et des troubles du sommeil.

L’ensemble de ces troubles peut avoir un retentissement sur la vie sociale et professionnelle. Les troubles sexuels et psychiques peuvent persister après l’arrêt du traitement et ce, pour une durée indéterminée.

Autres troubles

Le finastéride 1 mg peut provoquer des réactions allergiques qui peuvent se manifester par un gonflement des lèvres, du visage, de la langue ou de la gorge, des difficultés à avaler, une éruption cutanée (urticaire), des démangeaisons, et des difficultés à respirer. Les patients qui présentent de tels symptômes doivent arrêter de prendre leur médicament et contacter immédiatement leur médecin.

Le finastéride peut également entraîner :
  • l’apparition de sang dans le sperme (hématospermie) ;
  • une augmentation de la sensibilité et du volume des seins (gynécomastie), ainsi qu’un écoulement du mamelon.
Les patients doivent signaler rapidement à leur médecin ces symptômes car ils peuvent être le signe d'une maladie grave telle que le cancer du sein.