Qui sommes-nous ?
L'ANSM en bref
Nos engagements
Nos missions
Notre périmètre
Notre organisation
Déontologie et transparence
Publications institutionnelles
Rejoignez-nous !
Notre agenda
 
Bulletin officiel des actes, décisions et avis
Décisions institutionnelles
Décisions liées aux médicaments
Décisions liées aux produits sanguins et autres produits biologiques
Décisions liées aux médicaments dérivés du plasma
Décisions liées aux dispositifs médicaux et dispositifs médicaux de diagnostic in vitro
Injonctions
Décisions de police sanitaire
Sanctions financières
Avis
 
Disponibilité des produits de santé
Médicaments
Dispositifs médicaux et dispositifs médicaux de diagnostic in vitro
Vaccins
 
Vos démarches
Industriel
Organismes notifiés
Professionnel de santé
Patient
Chercheur

Glossaire

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Radiologie interventionnelle
Désigne l’ensemble des thérapies peu invasives dirigées par imagerie et qui permettent d’accéder à une cible tumorale en profondeur par l’intermédiaire de la peau, des voies naturelles de l’organisme (système urinaire, digestif…) ou du réseau vasculaire (artères ou veines)

Les techniques de radiologie interventionnelle sont multiples :
  • Destruction percutanée de la tumeur par le chaud (radiofréquence, micro-ondes) ou le froid (cryothérapie),
  • Injection d’un traitement de chimiothérapie (chimio-embolisation) ou radioactif (radio-embolisation) au sein même de la tumeur via un cathéter,
  • Injection de ciment orthopédique dans un os fragilisé ou douloureux (cimentoplastie).
Réaction fébrile non hémolytique
La réaction fébrile non hémolytique se caractérise par une fièvre, des frissons, et parfois des maux de tête et des nausées dans les quatre heures suivant une transfusion. Elle est bénigne et disparaît spontanément en quelques heures.
Real World Evidence (RWE) Conference
Cet événement n'est pas organisé par le gouvernement français. Il est cependant autorisé par celui-ci à utiliser l'emblème de la présidence française du Conseil de l'Union européenne.
Recommandation temporaire d'utilisation (RTU)

Les RTU sont élaborées par l’ANSM lorsque deux conditions sont réunies : l’existence d’un besoin non couvert par une alternative médicamenteuse autorisée en France dans l’indication concernée et un rapport bénéfice/risque du médicament présumé favorable.
Les RTU peuvent s’appliquer à tous les médicaments ayant une AMM en France. Elles sont temporaires et ne peuvent excéder 3 ans.
Elles peuvent porter sur une indication ou des conditions d’utilisation différentes de celles de l’AMM.
Une RTU peut concerner une seule spécialité pharmaceutique ou plusieurs appartenant à un groupe générique ou ayant un mécanisme d’action similaire.

Recommandations de bonne pratique (RBP)

L' élaboration et la diffusion des recommandations de bonne pratique concernant les produits de santé est l'une des missions de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé.
Principalement destinées aux professionnels de santé, ces recommandations définissent une stratégie médicale optimale en fonction de l’état des connaissances.
Elles précisent ce qui est utile ou inutile de faire dans une situation clinique donnée.
Les recommandations résultent principalement :
- de l'analyse des données de la littérature scientifique
- de l' évaluation des données utilisées pour octroyer les autorisations
- de mise sur le marché (AMM), pour apprécier le service médical rendu (SMR) et pour élaborer les fiches de transparence de la consultation des experts, des sociétés savantes

Réponse immunitaire

Activation des mécanismes du système immunitaire face à une agression de l’organisme.

Résorbable

cf biorésorbable.

Résorber

Action d’un matériau qui se dégrade puis s’élimine naturellement par l’organisme via la circulation sanguine ou lymphatique.

Résorption

cf biorésorption.

Résumé des caractéristiques des produits (RCP)

Le (RCP) est un document destiné aux professionnels de santé. Il est fixé par les autorités lors de l'octroi de l'autorisation de mise sur le marché (AMM) ou de l'enregistrement des médicaments à base de plantes.

Il précise :

  1. la dénomination du médicament
  2.  la composition qualitative & quantitative
  3.  la forme pharmaceutique
  4.  les données cliniques: indications thérapeutiques, posologie et mode d'administration, contre-indications, mises en garde spéciales et précautions particulières d'emploi, interactions avec d'autres médicaments, grossesse et allaitement, effets sur l'aptitude à conduire et à utiliser des machines, effets indésirables, surdosage.
  5. les propriétés pharmacologiques: propriétés pharmacodynamiques, propriétés pharmacocinétiques, données de sécurité préclinique.
  6. les données pharmaceutiques: liste de excipients, incompatibilité, durée de conservation, précaution particulière de conservation, nature et contenu de l'emballage extérieur, instruction pour l'utilisation,la manipulation et l'élimination
  7. le titulaire de l'autorisation d'utilisation
  8. la résentation et le numéro d'identification administrative
  9. la date de première autorisation/renouvellement de l'autorisation
  10. la date de mise à jour du texte
Réticulation

Réaction chimique qui lie entre elles de manière permanente des molécules. La réticulation de macromolécules conduit à des gels ou à des matériaux solides selon le degré de réticulation.

Réticulé Caractéristique d’un matériau ayant subi une réticulation.

Caractéristique d’un matériau ayant subi une réticulation.

RFNH

Réaction fébrile non hémolytique

Risques liés à l'utilisation du médicament
Tout risque pour la santé du patient ou la santé publique lié à la qualité, à la sécurité ou à l’efficacité du médicament (Directive 2001/CE modifiée).
RNHV

Réseau national d'hémovigilance